Alberto delBurgo, Démarche
 

 

Démarche

Il aura fallu plusieurs décennies de recherches et d'expérimentation pour parvenir à une démarche qui se définisse en peu de mots : Laisser faire la nature et l'imagination ; c'est le principe de la lecture dans le marc de la tasse de café si commun en Orient. Dans le marc résiduel d'une tasse de café, mages et chiromanciens prédisent l'avenir en déchiffrant les accumulations de couleur brune et leur attribuent une explication subjective à la connaissance qu'ils ont du sujet. Il s'agit donc, au départ, d'étaler couleurs et matières et les traiter par divers procédés visant à leur donner plus ou moins d'importance sur un support de toile ou de papier, de les torturer par toutes sortes de procédés, y compris la superposition des supports et leur lavage ultérieur, jusqu'à obtenir une certaine harmonie de couleurs et de taches. Le résultat finit par stimuler la créativité et l'imagination qui sont alors concrétisés au pinceau ou au moyen de plumes fines qui accentuent les formes et leur donne du relief. C'est pouvoir, quand un nuage ressemble à un canard, s'empresser d'en dessiner les contours avant que le vent ne le transforme en toque de cuisinier.

Le résultât de la démarche est dont un mixage d'éléments, de matières et de couleurs grandement appuyé sur le hasard, et un hasard revu et corrigé par des techniques de dessin et de peinture plus académique. Au delà des résultats graphiques et esthétiques, cette démarche a sur la plupart des gens un effet thérapeutique à la fois apaisant et stimulant, Elle gagne à être montrée aux enfants, souvent dotés d'une imagination fertile, comme à des adultes ayant des difficultés à exprimer leurs émotions.